image/svg+xml
Inspiration
Shape

L’école des épreuves de la vie

Partager cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ces épreuves de la vie qui nous font grandir et évoluer

C’est par l’épreuve du feu qu’on reconnaît l’or pur. C’est par les épreuves qu’on reconnaît l’homme de cœur.”

C’est avec cette pensée profonde partagée alors par le grand philosophe de l’école stoïcienne, dramaturge et homme d’État romain du Iᵉʳ siècle qu’était Sénèque, que j’ai envie de commencer ce nouveau billet blog.

Une pensée qui souligne cette notion de transcendance salvatrice, même éclairante, que bien des penseurs et autres psychologues au cours des siècles suivants ont explorée, pour mieux comprendre l’essence même de la résilience et de ses effets sur la réalité qui en découle. 

Je vous avais évoqué lors d’un article précédent l’impermanence des choses, le mouvement perpétuel de l’existence, où rien n’est figé, où tout se transforme, change, évolue… Alors en résonance avec cette danse vitale et continuelle se fait parfois caresse savoureuse et d’autres fois gifle plus brutale,  – où la violence émotionnelle ressentie emporte parfois tout sur son passage laissant l’être figé dans une souffrance et une obscurité qui semblent définitives – , le cœur et la conscience se réveillent. 

Ainsi, faut-il se perdre pour se retrouver ? Faut-il vivre des épreuves de vie, des accidents de vie qui anéantissent tous repères et propulsent sans concession, presque hors du temps, dans une réalité dramatique paralysante où l’être se sent perdu, pour enfin ensuite renaître ?

Les épreuves nous rendent vulnérables, nous insécurisent. Elles nous font douter de tout et de nous-même.

Les épreuves brouillent l’esprit, impactent notre discernement et fragilisent notre bon bon sens.

Et dans une cascade d’émotions confuses, la confiance en soi et même l’estime de soi sont touchées de plein fouet. Le cœur vacille et l’égo lance son bataillon de peurs. Et avec elles, les blocages et autres croyances limitantes prennent les rênes de notre destinée…

Coach en conduite du changement pour les particuliers et les professionnels, je vous propose un éclairage autour de cette notion d’épreuve de vie et sur les mécaniques émotionnelles et comportementales qui se mettent en mouvement, en miroir avec ces moments de vie empreints de doutes et de grandes fragilités

Chuter et renaître autrement

Un accident de vie, une épreuve qui surgit et c’est toute une stabilité émotionnelle qui est malmenée… Face à une situation inédite, imprévisible, créant bien souvent de grandes souffrance et légions d’émotions contradictoires, c’est la sortie de route de l’égo ! Les repères s’effondrent, la zone de confort explose, la confusion mentale s’installe.

C’est la chute ! L’inconnu prend toute la place, tout semble dévasté. Et pourtant c’est dans ces instants presque de grâce ultime, quand le dépouillement semble total, que la lumière émerge et le que retour à l’essentiel, aux valeurs profondes se fait. 

Comme un réveil brutal de conscience qui se tourne vers sa source, vers cette essence profonde qui est en nous depuis toujours et qui, telle cette étoile qui scintille chaque nuit dans l’obscurité sans même qu’on y prête attention, est le socle de notre résilience.

Alors derrière ce qui ressemble bien souvent dans l’instant à un terrible travail de sabotage, les fondations de celui ou de celle que nous serons demain se dessinent.

Aussi dures soient-elles à vivre, les épreuves nous font grandir
Elles font immanquablement émerger en nous des ressources insoupçonnées. Elles nous enseignent bien souvent malgré un ressenti douloureux, que nous ne sommes pas seuls. Que demander de l’aide est un acte de courage et qu’être fort ce n’est pas un jeu de l’égo, mais bien cette capacité de l’être à s’adapter pour évoluer vers une nouvelle version de lui- même.

Apprendre des épreuves de vie

Si les épreuves rendent vulnérables, elles peuvent également s’avérer par l’appui de bons soutiens autour notamment d’un accompagnement adapté (psychothérapeute, psychologue, coach de vie), être une opportunité extraordinaire de se redéfinir, de se réinventer pour poser un autre regard sur soi. Et ainsi, pour s’autoriser à évoluer vers une autre version mieux adaptée de soi. 

Le philosophe, sociologue et économiste britannique Herbert Spencer, très connu pour son œuvre autour de l’évolution de l’être affirmait avec une véritablement hauteur de vue : « La vie est l’adaptation continue de relations internes à des relations externes. ».

Quant au non moins célèbre écrivain français André Gide il soulignait avec une justesse aiguisée « L’intelligence, c’est la faculté d’adaptation ».

Ils sont nombreux les hommes de sciences et de lettres à souligner et à honorer l’adaptabilité comme seule voie de l’évolution, d’accomplissement et quelque part de survie.

Nous avons bien entendu tous à l’esprit la célèbre pensée de Darwin qui soutient cette vision centrale : « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements ». 

Alors oui, qu’il s’agisse de survie réelle ou encore de survie émotionnelle (l’une étant de toute façon liée à l’autre), être en capacité de s’adapter aux événements qui surviennent, de les accepter, de les accueillir et de ne pas leur résister, mais de les transcender, – même dans des contextes très anxiogènes – , est l’une des clés pour affronter une réalité brutale et émerger tel un phénix de ses cendres. 

Une transcendance qui ouvre la voie à de nouvelles potentialités d’accomplissement. L’imminent Nelson Mandela dont son époustouflante capacité de résilience a forcé l’admiration de beaucoup, nous a offert comme un cadeau, une merveilleuse et inspirante leçon de vie en déclarant « je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ».

Surmonter les épreuves de vie et transformer sa vie

Changement de vie brutal, accident de vie qui entraîne un handicap, maladie, perte d’emploi, perte d’un être cher, deuils, maltraitance… La vie est par essence même sinusoïdale, avec son lot de joies et de peines.

La prière de sérénité des AA est légendaire et quelles que soient ses croyances, elle apporte un regard intéressant sur ces moments où les événements de la vie challengent…

Rappelez-vous : « Mon Dieu, donne-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer. Le courage de changer les choses que je peux. Et la sagesse d’en connaître la différence. ».

Dans ce célèbre dicton, il est ici fait référence au discernement, au lâcher-prise, à l’action visant le changement, dans un subtil mélange d’acceptation et d’engagement

Nous avons tous rencontré ou même entendu le témoignage de personnes qui ont vu leur vie, leur destin basculer radicalement à la suite d’une terrible et subite épreuve, d’un accident, d’un drame.

Notre regard est rempli de compassion bien entendu, mais également d’une réelle admiration en résonance avec ces destins extraordinaires. Notre vie peut alors nous sembler bien fade, car l’humain à encore trop souvent tendance à se comparer. 

Mais au-delà d’un courage qu’il est bien entendu noble d’honorer, il est intéressant d’observer le processus mis en œuvre de façon consciente et bien souvent inconsciente, par l’esprit de ces personnes, alors qu’elles étaient dos au mur, contraintes dans une situation anxiogène. 

Si leurs histoires sont différentes, la mécanique comportementale présente des similitudes.

Pertes de repères, l’égo s’efface, l’esprit se libère de schémas de pensées, de croyances, de peurs, de blocages, de limites. Dans un réflexe presque reptilien de survie, seul l’essentiel se fait urgence ! Tout le reste semble d’un coup superflu. 

Le regard change, les priorités aussi. La transformation se met en mouvement et le retour aux valeurs fondamentales vient soutenir l’action nouvelle

Ce qui était précieux hier ne l’est peut-être plus, et ce qui n’avait pas assez d’attention, devient crucial . La préciosité de la vie explose comme un feu d’artifice qui illumine le cœur et l’âme.

Chacun de nous a vécu des événements qui ont fait emprunter de nouveaux chemins. D’autres sentiers encore inexplorés, même insoupçonnés, que l’on aurait par ailleurs sans doute jamais vu, si la vie ne vous avons pas arrêté de plein fouet en vol ! 

Alors plutôt que de résister à la vie, le fait d’éprouver de la gratitude pour le cadeau caché dans chaque épreuve, – un cadeau qui ouvre les yeux trop longtemps fermés par des habitudes et croyances limitantes – est l’une des clés pour surmonter une épreuve et en faire un tremplin d’évolution.

Alors que ferions-nous là, maintenant, qui aurait réellement de l’importance et de la valeur, fondement de notre essentiel, sans pour autant vivre un accident de la vie ?

Nous avons tous une vie extraordinaire à mener, alors changeons notre regard dès aujourd’hui et mettons en place les actions vers le changement, plutôt que d’attendre que la vie nous confronte !

Spécialisée dans le développement personnel, je peux vous accompagner dans ce changement, pour vous apporter un soutien éclairant et aidant dans votre évolution vers une vie plus épanouissante, libre et créative.

On en parle ?