image/svg+xml
Inspiration
Shape

Je m’aime donc je suis ! Soyez le créateur de votre vie

Partager cet article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un titre d’article qui aurait pu tout aussi bien s’intituler, je m’aime comme je suis. 

« Je m’aime, je m’habite » de préciser pour sa part l’auteur belge Gaëtan Faucer. Ou encore « Je m’aime dans l’expérience que j’ai vécue en solitude, en couple dans l’existence et en société » de souligner quant à elle la très inspirante Claude-May Waia Némia. Alors quand il est question d’amour, nombreux sont les auteurs, philosophes et autres penseurs qui se sont exprimés pour mettre des mots sur cette vibration puissante et créative, qu’est l’Amour. 

Bien-sûr l’amour peut prendre de nombreuses formes, s’exprimer au travers de diverses émotions. L’amour amoureux, l’amour inconditionnel que l’on porte à ses enfants, l’amour fraternel, l’amour amitié, l’amour de son pays, pour son animal de compagnie… Beaucoup de conférenciers, guides, coachs, écrivains, physiciens, évoquent la polarité universelle des deux énergies fondamentales qui animent les êtres vivants équipés d’un cortex cérébral. D’un côté la peur et de l’autre l’Amour avec un grand A. D’un côté les ressentis et ou comportements qui limitent, générés par la peur (doutes, craintes, stress, anxiété, jugements, critiques, colère, culpabilité…). De l’autre ceux qui portent, engendrés par l’amour (la joie, la créativité, le partage, l’exaltation, l’enthousiasme, l’audace…).

Alors dès lors que l’on évoque l’amour de soi, il n’est pas sujet de mettre en relief une approche égotique ou égocentrique, mais bien davantage d’aller explorer cette flamme intérieure qui compose la singularité de l’être. Celle que l’on qualifie parfois d’intuition, d’essence profonde, d’authenticité et qui dès lors qu’on l’honore nous permet de briller, de rayonner et parfois même d’inspirer les autres. Un amour qui soutient, stimule, qui est empreint de compassion envers soi, de bienveillance, qui est notre note personnelle, indispensable à la belle et grande symphonie humaine.

L’amour de soi c’est aussi la notion d’acceptation de soi, de confiance en soi, d’estime de soi, d’affirmation de soi, de respect de soi, d’image de soi, oui c’est de tout cela dont il est question aussi. Et c’est souvent là que le cailloux s’invite dans la chaussure du marcheur engagé sur le chemin de son évolution personnelle et professionnelle.

Coach en développement personnel, je vous accompagne dans vos changements, pour que l’intention « je m’aime, donc je suis », soit bien plus qu’un simple concept abstrait posé au cœur d’un article, mais une merveilleuse et inspirante réalité au centre de votre existence.

Je m’aime et je me réalise, qu’en pensent les neurosciences ? 

Voilà bien une quête universelle que tout être poursuit à un moment ou un autre de sa vie, celle de l’Amour. Aimer l’autre, la vie, le monde, tout cela passe immanquablement par l’amour de soi. Comment peut-on donner quelque chose que l’on ne possède pas en soi, ou plus exactement que l’on possède, mais dont on ignore l’existence ? 

Comment peut-on partager un ressenti que l’on ne ressent pas, à commencer pour soi-même ? Comment peut-on faire preuve de compassion envers l’extérieur, quand on ne s’offre ni bienveillance, ni amour de soi ? Impossible diront certains, extrêmement complexe et délicat nuancent les autres. Force est toutefois de constater que s’aimer requiert bien souvent un travail sur soi, qu’il peut être intéressant de mettre en perspective avec un coach expert en conduite du changement dans le cadre d’un projet personnel ou encore professionnel. Ou encore avec un thérapeute, s’il s’agit d’aller explorer en profondeur et dans le passé de potentiels éléments de blocage.

Systèmes cérébral et nerveux les chorégraphes du bal des émotions

Le cerveau un organe des plus singuliers qui n’a eu de cesse d’attirer l’attention des plus grands scientifiques. Est-ce utile de mentionner le foisonnement de recherches œuvrant à une meilleure connaissance du cerveau humain ? On ne peut passer outre les neurosciences qui se distinguent en deux groupes de travaux :

  • Les neurosciences affectives : contrairement à la neuropsychologie qui elle centre son attention sur l’individu, l’émergence des neurosciences dites affectives (Panksepp, 1998) a favorisé une passerelle avec la psychanalyse et contribuée à créer de ce que l’on qualifie la neuropsychanalyse (Solms, 1995).
  • La neurobiologie relationnelle (Schore, 2003, Siegel, 1999). Dans cette approche, le cerveau est considéré comme un organe social (Georgieff, 2009) avec un fonctionnement axé sur la mise en relation avec d’autres cerveaux. La circularité entre les connexions neuronales et les connexions humaines est au centre des recherches. Une circularité dans laquelle émergerait l’esprit. En d’autres termes l’esprit se façonne dans sa relation aux autres.

La loi des 5 facteurs du vivant

S’il faut retenir une donnée forte des neurosciences c’est qu’elles aident légions de personnes, tant sur un plan social, médical, nerveux, qu’émotionnel. Platon affirmait déjà de façon très intuitive « la partie ne peut pas aller bien lorsque le tout ne va pas ». Et dans ce tout il entendait à n’en pas douter « le vivant humain » (corps, mental, esprit, qui sont intimement liés). Les scientifiques anglo-saxons experts en neurosciences aiment à mettre en relief ce qu’ils appellent la loi des 5 facteurs du vivant : tout ce qui est vivant respire, se nourrit, se protège, pense (et c’est là que notre super héros le cerveau et ses armées – le système nerveux – entrent en scène) et ressent des émotions (il est ici question des connexions entre l’inné et l’acquis au cœur de notre personnalité en mouvement).

Je m’aime parce que j’ai de la valeur

L’ensemble des maladies, des mal-être peuvent-être observés sous le prisme de ces 5 facteurs du vivant. L’Amour, émotion à haute fréquence est un besoin vital ressenti dès la naissance par tout être humain. Au fur et à mesure que le cerveau se développe, ce besoin d’amour est souvent soumis à conditions. Nous sommes aimés SI nous sommes disciplinés, SI nous avons de bons résultats, SI nous nous comportons de façon adéquate selon les codes extérieurs (parents, enseignants, camarades…), SI nous aimons, etc. Et c’est souvent par ce jeu relationnel d’interdépendance que l’Amour inconditionnel, celui qui honore notre être profond, notre singularité, notre nature même, est mis à rude épreuve, pour ne pas dire relayé au vestiaire. 

Jusqu’au jour où l’on décide de quitter le costume ou le déguisement et d’aller vers l’authenticité de qui l’on est. C’est en se réalisant, en arrêtant de subir, de se contenter, d’essayer de plaire, de se comparer que l’on apprend à exister vraiment pour ce que l’on est et qui l’on est réellement, dans toute sa complétude. On trouve alors sa place, la joie s’invite dans la danse et l’alignement entre pensées, paroles et actes viennent alors renforcer estime de soi et Amour de soi. Tout devient possible ! 

Identifiez votre valeur et chérissez-la, votre singularité est aimable

Ainsi, la plus belle chose que l’on puisse offrir au monde est d’être qui l’on est vraiment, car cela remplit l’être d’amour, un amour que l’on peut alors offrir aux autres en contribuant à l’évolution et l’expansion collective. Oui s’il y a bien deux choses que l’on ne nous apprend pas à l’école c’est d’aimer (soi et les autres) et d’œuvrer à son propre épanouissement et à son bonheur. Tout démarre avec sa propre histoire. Bon nombre de personnes ont tendance à se focaliser sur l’extérieur, mais où apprend t-on vraiment à se tourner sur son intérieur pour prendre conscience et donner le meilleur soi ?

Pour conclure j’aimerais vous citer une pensée du grand Albert Einstein qui affirmait « N’essayez pas de devenir une personne qui a du succès, essayez de devenir une personne qui a de la valeur ». Et si ensemble on explorait votre singularité, votre spécificité, ce qui fait de vous un être unique et aimable ? Coach en conduite du changement je suis à vos côtés pour vous aider à vous connecter à votre valeur, votre zone de génie, terreaux de créativité, de bonheur et d’amour de soi !